L’Académie de Créteil était de nouveau investie cette année dans les TRAvaux Académiques Mutualisés (TRAam). Sur le thème des « Objets connectés et équipements personnels des élèves : apports dans les environnements scolaires et usages hors du temps scolaire » Eric Dauphas, Sébastien Lacroix et Yoann Tomaszower ont mené avec deux classes de lycée un travail autour de l’utilisation de bracelets connectés dans et autour de la leçon d’EPS.

Du smartphone au bracelet connecté, de la tablette au cardio-fréquencemètre, les outils numériques personnels envahissent le quotidien de nos adolescents. Estimer sa dépense calorique quotidienne ou ses rythmes de sommeil, mesurer sa fréquence cardiaque ou sa VMA et corréler ces « datas » aux efforts physiques consentis en course en durée en EPS constituera notre objet d’étude.

En exploitant le potentiel de ces outils, notre projet, consistant à éduquer par et au numérique, sera de sensibiliser les élèves aux apports mais aussi aux dangers que peut revêtir cet accompagnement parfois invasif et l’obésité informationnelle qui en découle. Soumission ou émancipation ?

Avec une classe de seconde du Lycée International de l’Est Parisien, nous verrons comment le numérique, avant, pendant et après l’effort, peut aider l’élève à approfondir sa connaissance de lui-même pour mieux gérer sa vie physique

Vous trouverez sous le lien suivant la synthèse de l’ensemble des travaux concernant l’EPS au plan national. https://view.genial.ly/5a37c82f6d38a6126cd1c64d 

Et vous trouverez sous le lien suivant l’article sur le site académique de Créteil concernant le projet mené par E.Dauphas, S.Lacroix et Y.Tomaszower http://eps.ac-creteil.fr/spip.php?article1113

Téléchargez le document de synthèse

Partagez !